Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Nicolas, ingénieur ENSEEIHT, a créé sa marque de casquettes et bonnets

Création d'entreprise

-

30/09/2020

Nicolas Divel est arrivé de Vendée il y a quelques années pour faire ses études d’ingénieur à l’ENSEEIHT (promotion Electronique 2014). C’est là qu’il a rencontré sa compagne Élisa. Ainsi tous deux ont choisi depuis 2016, de vivre à Flourens. Ils sont ingénieurs au sein de l’entreprise Erems spécialisée dans les études électroniques et le développement de logiciels. En 2018, leur fils Jules est venu agrandir la famille. C’est à cette période où il avait pris un congé parental et après une réflexion poussée que Nicolas a décidé de créer son entreprise : "Le Couvre-Chef" en novembre 2018.

L’activité a débuté en 2019 et ce fut un sacré défi car le chemin est semé d’embûches surtout face aux grands de l’industrie textile. La première collection de casquettes a démarré lentement durant l’année 2019 qui fut une période test. À la fin de cette année, Nicolas a lancé sa deuxième collection de casquettes et sa première collection de bonnets. Il explique : "Cette marque française de casquettes dont les produits sont imaginés et dessinés dans nos locaux à Flourens est née de l’envie de créer une casquette élégante, que l’on pourrait porter en toute occasion, comme un accessoire de style chic, et pas seulement pour se protéger du soleil. Sur notre lancée, nous avons aussi décidé de créer une gamme de bonnets, afin que Le Couvre-Chef survive aux saisons".

Il ajoute : "Nos couvre-chefs sont aussi une manière de revendiquer un style de vie qui nous tient à cœur, mêlant découverte, voyage, sport, partage et solidarité. Ainsi, rien ne peut nous plaire davantage que de voir aujourd’hui nos créations portées aux 4 coins du monde. Il nous suffit d’observer les images et échanges publiés sur les réseaux sociaux ou sur notre site internet par nos clients qui partagent leurs plus beaux clichés dans des lieux du bout du monde."

La nouvelle collection de casquettes porte des noms comme La Carmes ou la Capitole qui sentent bon l’histoire toulousaine et le soleil du sud. Les bonnets, eux portent des noms de stations pyrénéennes. Des internationaux de volley-ball comme Nicolas Le Goff, ou de rugby comme François Cros, Antoine Dupont, Laurent Castets et Maxime Mermoz ont adopté le Couvre-Chef.

Site internet : https://lecouvre-chef.fr/

Source : https://www.ladepeche.fr/2020/09/30/lingenieur-enseeiht-cree-casquettes-et-bonnets-9106468.php


33 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Création d'entreprise

Bettr, l’application de fidélisation qui récompense les habitudes de consommation responsable

photo de profil d'un membre

Alain CAILLERIE

07 octobre

1

Création d'entreprise

Thorlight reçoit le prix coup de coeur du jury du concours CRECE 2020

photo de profil d'un membre

Alain CAILLERIE

02 octobre

Création d'entreprise

Bruno Ramaël, fondateur de TheXpert

photo de profil d'un membre

Alain CAILLERIE

01 septembre